Présentation de l’Intersel 2003

mercredi 2 juillet 2003
par Constant Bonamy
popularité : 20%

Il y a presque 10 ans à la création des premiers SEL, les intentions et les objectifs étaient plutôt en réaction à certaines réalités.

- Un manque de lien social
- Exclusion économique d’une partie très importante de la population
- Cinquante ans d’industrialisation féroce et la mondialisation naissante effaçant toute la richesse des transactions locales.

Sur cette base-là 300 SEL ont vu le jour rapidement avec plus de 30 000 adhérents.

Leur caractère local, principal bâtisseur de la diversité d’approche dans la construction de leur réalité a développé une richesse de réflexion, une richesse des pratiques qui se traduisent dans des exemples comme " les monnaies fondantes " " les puits sans fond " " des systèmes sans aucune comptabilisation "

Une réflexion particulière, sur la valeur du temps, sur les rapports démocratiques (collégialité souhaitée dans les associations) en somme une appropriation pragmatique de l’économie et une relecture des relations dans la localité.

Le dénouement du célèbre procès de l’Ariège, a obligé l’état à reconnaître les SEL dans leur réalité et leur différence.

Les systèmes d’échange non-monétaires ne sont pas l’apanage de quelques pays ou régions.Ils sont présents désormais sur l’ensemble de la planète, en posant des problématiques particulières (voir le cas de l’Argentine), mais ayant un caractère universel qui rejoint toutes les réflexions et pratiques d’une évolution sociale, économique et politique dans la remise en cause du système d’échange dominant.

Régulièrement depuis près de dix ans les SEL ont des rencontres d’été ; elles ont permis la confrontation et mise en commun des pratiques locales. De ces rencontres et du refus de centralisation fédérale est née l’association Sel’idaire, un organe qui refuse toute représentation, et qui essaye de décliner la démocratie autrement.

Sel’idaire est un espace de réflexion, de mise en réseau et de retransmission de l’information où des Selistes de toute la France se retrouvent au sein des ateliers de travail au service des SEL. sans aucune ingérence dans leur vie propre.

Depuis quelques années sont invitées à nos rencontres estivales des systèmes d’échange venus d’ailleurs ( Italie, Allemagne, Argentine, Japon, Espagne, Suisse, Belgique etc.) Cette année, fruit de la présence de Sel’idaire au forum social européen, cette présence se verra découpleé.

Presque dix ans après, les SEL ont une réalité émergeante " à l’heure où les principaux mouvements sociaux se placent dans la contestation, le bonheur des SEL est celui d’avoir une expérience (conséquente) dans la construction . Il manque seulement une synthèse à ces presque dix ans d’expérience ". Les prochaines rencontres de Salvagnac dans le Tarn, devraient être une amorce à cette synthèse, l’avenir est à construire en commun sur nos pratiques. Dans un esprit d’ouverture, nous consacrons une des journées d’été à confronter nos points de vue avec des associations de sensibilité proche, restant bien entendu que l’ensemble de la rencontre est ouverte à toute personne intéressée qu’elle appartienne ou non à un SEL.

Organe de cohésion, facilitant la mise en commun des initiatives nées dans les différents SEL, Sel’idaire permet au cours des réunions annuelles intersel de faire le point sur l’évolution de la mouvance aussi bien en France que, grâce à ses invités internationaux, dans le monde.

Chacun des SEL de France est autant attaché à sa propre indépendance qu’aux liens qui les unissent dans un même idéal. SEL’idaire est à la fois l’outil technique qu’ils ont choisi pour communiquer et travailler ensemble, et le jardin commun dans lequel ils cultivent avec soin leur unité et leur diversité.

La mouvance des SEL ainsi que SELidaire se construisant chaque jour, ils deviennent peu à peu une belle et grande mosaïque fractale aux multiples couleurs de l’arc-en ciel.

Constant Bonamy

SEL de Gresigne

Pour avoir plus de renseignements ;

Association Sel’idaire

Sel’idaire
BP 34
80081 Amiens cedex 2

Site internet
Selidaire.org

Site Internet des rencontres
Intersel2003.fr.st

et tout sur les SEL et le JEU sur : [le site>http://www.archssimple.ht.st/]


Ce etxte est le texte original de notre ami Constant Bonamy,du sel de Grésigne.

Dans le numéro spécial de SILENCEdu mois de juillet ; l’artcle a eu quelques apports de la part de Françis Plassard. Vu le manque de temps pour coordonner tout , j’ai pris l’initiative d’envoyer le texte final au magazine . je pense personnellement que les quelques différences , renforcent l’image positive de l’expérience "SEL".

Daniel Delarasse


Commentaires

lundi 26 mai 2003 à 15h05

Il est à regretter que cette article soit mis ici aujourd’hui alors qu’ilest réservé au journal "SILENCE pour le mois de juillet ...

Qui a fait cela ????

Ce n’est plus de la rédaction...

Moi, je trouve cela triste que cela n’est pas été entendu comme cela ...

Un des rédacteurs et administrateurs

Daniel Delarasse ...

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

23 septembre 2015 - Nos dernières découvertes littéraire en septembre.

Durant ces derniers mois , nous avons reçu plusieurs ouvrages très intéressant en service de (...)

4 mars 2015 - Des Bonnes Nouvelles sur les médias alternatifs.

Pour ce début MARS 2015, Nous venons de recevoir le numéro 95 de l’âge de faire. Un numéro (...)

31 janvier 2014 - Ce mois de janvier se termine ...Avec 2 Bonnes Nouvelles.

Jean Zin , notre philosophe génial a fait paraitre un article très intéressant sur son site : (...)

5 octobre 2013 - Un atelier d’écriture à Plazac dans le 24

(function(d, s, id) var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0] ; if (d.getElementById(id)) (...)

9 août 2013 - ODE au Z.E.L.

Suite à mon envoi d’hier, voici cet Ode au ZEL mise en vers (et contre tous) Diffusion libre à (...)