INTRODUCTION AUX LETS

samedi 16 août 2003
popularité : 1%

Copie intégrale d’un texte diffusé début 1996 par le SEL PYRÉNÉEN / Canterate / 09600 MONTBEL pour susciter le lancement des SEL en France. - Traduction de "The LETS Info Pack" (1994 ) - LETS LINK U.K - 61 Woodcock Road, Warminster Wilts BA12 9HD - Traduction : F. DESPAX - Mise en page ECODEV

de LETS à SEL - TEXTE DE RÉFÉRENCE

PREMIÈRE PARTIE : INTRODUCTION AUX LETS

Les Systèmes d’Echanges Locaux -LES "LETS"- proposent une nouvelle voie pour régénérer les communautés et reconstruire l’économie locale.

En 1993, en Europe, les économies locales accusent le choc de la récession. Chaque semaine, des milliers de petites entreprises déposent leur bilan, tandis que de graves problèmes d’endettement frappent les ménages européens. Les impacts les plus lourds se concentrent sur des zones limitées, soit à l’intérieur des villes, ou de vastes zones rurales, soit parmi les régions les moins prospères du continent.

Le chômage se fait partout sentir mais dans les communautés les plus frappées, on compte jusqu’à 85% de sans emploi. Ce qui implique difficultés à long terme, isolement social, environnement sans joie et sentiment d’inutilité… On a vu alors échouer les politiques de macro-économie, et les nombreuses approches du chômage dirigées depuis les autorités vers les usagers et insuffisamment financées. Les gouvernements concernés ainsi que les organismes volontaires cherchent désespérément de nouvelles idées. Tout le monde comprend qu’il faut trouver des solutions nouvelles adaptées aux situations locales.

LETS (Local Exchange Trading System - Système d’Exchange Local) - propose aux communautés, où qu’elles se trouvent, une solution totalement neuve. Basée sur des stratégies économiques fondamentalement saines, héritées du passé, (la richesse de la Renaissance s’édifia sur des monnaies locales et des monnaies propres à chaque cité), les systèmes LETS permettent aux gens, sur le plan local, de tirer profit de leurs marchandises et de leurs services, qu’ils possèdent ou non de l’argent. Les principes essentiels de LETS ne sont pas nouveaux. Les monnaies locales, rurales, ou ayant cours dans une cité et sa province, furent la norme jusqu’au milieu du siècle dernier, au moins, avant que l’on centralise le système bancaire. Durant la Grande Dépression des années 30, dans certaines parties de l’Europe et d’Amérique, on les adopta avec un notable succès et elles firent revivre l’économie locale avec une rapidité inouie.

Certaines monnaies locales ont subsisté jusqu’à maintenant, à Guernesey, par exemple, tandis que d’autres ont été insturées ces dernières années par des gouvernements locaux en d’autres régions du monde (comme le Nord de l’Argentine). En Grande-Bretagne on se rappelle encore l’existence de monnaies locales ; la dernière, avec des billets émis à Devizes, Wiltshire, survécut jusqu’à la fin des années 20. Un autre exemple plus récent nous vient du village de Lignères dans le Cher où il existait une monnaie locale à grand succès dans les années 50.

Avec l’avènement de LETS, les avantages des monnaies locales ont été redécouverts, reformulés, rajeunis à l’aide d’informatique la plus récente. Indépendamment des organismes officiels ou des systèmes bancaires établis, LETS a été adopté par nombre de communautés comme moyen d’auto-réguler leurs difficultés ; ces communautés agissent de leur propre initiative, et selon leurs propres conditions ; ceci existe dans le monde entier depuis le Canada jusqu’aux USA, en Australie, en Nouvelle-Zélande, et en Europe : le Royaume-Uni, le Danemark, la Suisse, l’Espagne… L’expérience vécue par ces communautés et par les économies locales montre que LETS a d’importants avantages sur l’argent.

Toute monnaie valable dans le système LETS est créée individuellement, au cours de l’acte d’échange lui-même. Nous sommes tous habitués à cette idée : l’argent est un moyen d’échange, mais le côté ironique de l’argent conventionnel c’est qu’il entrave l’échange autant qu’il le facilite. Dans une région pauvre en argent, malgré l’existence d’une richesse sous forme de savoir-faire et de ressources, tout échange est bloqué par manque de numéraire. Avec LETS, tant que les marchandises ou les services (ou les ressources d’une quelconque communauté) sont disponibles, les échanges peuvent continuer librement. Les problèmes de flot monétaire sont rejetés dans le passé puisque LETS permet un crédit qui découle strictement de la quantité de biens fournie.

Avant tout, LETS se contente de réinventer ou de récupérer, en lui donnant la forme d’un service de renseignements, le but originel de l’argent en tant que moyen d’échange. Vendre et acheter sans débourser de liquide, les chiffres étant simplement enregistrés sur ordinateur, c’est un acte familier à tous ceux qui utilisent un carnet de chèques ou une carte de crédit. En utilisant une technologie d’information accessible à tous, LETS peut simplement tenir des comptes de la même façon. Mais, dans l’intérêt des habitants de la localité, dans l’intérêt de la communauté et de l’économie, LETS agit sans faire de profit, et sans faire payer d’intérêts.

De plus, ces crédits créés localement restent sur place, où ils sont constamment disponibles pour toute sorte d’échange. Ce recyclage du crédit encourage l’activité et la création de richesse à l’intérieur même de la communauté. L’argent conventionnel, déposé dans diverses banques, n’est que rarement ramené dans la localité d’où il est parti. L’argent local s’envole automatiquement d’un jour à l’autre à la recherche de plus d’argent ; il disparaît dans des secteurs prospères et les énormes projets financiers qui rapportent vite et beaucoup.

Notre argent peut être investi dans la destruction de forêts tropicales, cependant les banques ne nous informent pas de sa destination ; la seule question est de nous séduire en nous offrant les taux d’intérêt les plus élevés.

En Amérique malgré l’existence d’une loi sur les réinvestissements dans les communautés, les banques peuvent se tirer d’affaires en limitant à 0,3% la proportion d’argent local qu’elles réinvestiront dans leur propre communauté. En Grande-Bretagne les banques n’ont même pas de politique dans ce domaine. Par contre, les crédits LETS ne peuvent pas être absorbés de l’extérieur. Ils sont obligés de rester à l’intérieur de la communauté pour être remis en circulation de temps à autre, facilitant l’expansion et le commerce de la localité.

Le système monétaire conventionnel, comme le montre n’importe quel examen critique, présente plusieurs défauts majeurs inhérents à sa conception. Nous le considérons comme incontournable, mais ce système prédominant aujourd’hui a laissé dans l’ombre d’autres voies qui peuvent offrir plus de stabilité et plus de sécurité pour l’avenir.

Les plus grands banquiers du monde l’admettent, en privé du moins : la réforme se fera attendre longtemps. En prélevant des intérêts le système monétaire actuel a provoqué ruine et malheur dans le monde entier ; il ne s’agit pas seulement des 30 000 enfants qui chaque année meurent de faim à cause de la crise de l’endettement ou de leur environnement lui-même ; il s’agit aussi des familles européennes ordinaires qui sont écrasées par la pression toujours grandissante qu’exercent sur elles le remboursement des intérêts.

En tant que moteur de l’industrie, le système monétaire agit comme une roue carrée obligeant l’économie à entrer dans une succession de cycles, tantôt de prospérité, tantôt de récession. En tant que bien précieux, il s’amasse constamment dans les mêmes zones limitées, privant ainsi les régions qui l’ont créé d’un moyen d’échange. Il peut s’en aller n’importe où, sans souci des valeurs humaines ou des valeurs économiques à long terme. Dans un monde qui regorge d’informations l’argent conventionnel reste anonyme et ne fournit aucun renseignement sur son utilisation ni sur ses origines.

En comparaison, LETS est une roue circulaire ; un système élégamment conçu qui résout nombre de problèmes engendrés à la source par l’argent conventionnel. Il n’a pas la prétention d’apporter la solution absolue. Mais si on le développait sur une plus vaste échelle, grâce à un processus de développement dirigé de la base vers le sommet il pourrait effectivement, en utilisant la production locale pour répondre aux besoins locaux, nous faire entrer, au XXIème siècle, dans une économie plus stable, plus harmonieuse et en harmonie plus grande avec l’environnement.

LETS est l’information elle-même. Alors que le billet de banque conventionnel ne nous livre rien de son passé -quelque douteux qu’il puisse être-, le crédit LETS est toujours un produit de la communauté. En circulant il ne peut contribuer qu’au développement local, reflétant ainsi un effort humain créateur de vraie richesse. De plus, le système LETS fournit à ses membres des informations qui permettent de répondre aux besoins avec les savoir-faire, bien plus efficacement que le marché. A la différence des banques, c’est avec sa sensibilité que LETS réagit à la situation et aux circonstances entourant l’individu.

Au contraire de l’argent conventionnel, les crédits LETS ne sont pas une marchandise issue en quantité limitée d’une source centrale. Ils sont créés en cours de transaction par ceux-là même qui en ont besoin. En conséquence personne ne joue au Monopoly avec l’argent, on ne peut pas le garder en réserve ou le prêter à taux d’intérêt élevé. D’une part, nul ne craint de voir son découvert monter en flèche, et d’autre part la spéculation est impossible.

Ces dernières années, des niveaux de spéculation sans précédent ont provoqué une instabilité massive du système monétaire mondial. Selon la Banque Mondiale, 95% des transactions extérieures ont un caractère spéculatif ; le vrai commerce ne représente que 5%. Pour citer Paul Volker, ancien président de la Réserve Fédérale américaine : "il est aujourd’hui plus facile de s’enrichir en spéculant sur le papier-monnaie qu’en investissant dans les marchandises et les services existants".

Alors que l’argent perd toute relation avec la valeur réelle, les systèmes LETS ramènent la finance au niveau de tout le monde. En fait ils permettent à tout le monde de comprendre l’argent, son fonctionnement n’étan plus obscurci par des pratiques mystérieuses ou une terminologie trompeuse. Johannes Witleveen, ancien vice-président du FMI reconnaissait récemment : "personne en comprend le système monétaire mondial".

Mais alors que les "tops" se succèdent de plus en plus vite sur les écrans d’ordinateurs, sans aucun contrôle, ceux qui dirigent les finances mondiales deviennent inquiets. Voici pas mal de temps que les économistes indépendants prévoient l’effondrement du système bancaire international. Au moment où les grandes banques japonaises sont au bord du gouffre en risquant d’entraîner l’ensemble du système bancaire occidental, le monde des affaires peut-il encore longtemps nous donner confiance ?

COMMENT FONCTIONNE UN LETS ?

Les systèmes LETS sont faciles à mettre en place. Quelques personnes vivant dans une localité se regroupent et établissent un indicateur offrant la liste de leurs savoir-faire, de leurs marchandises, ainsi que de leurs demandes ; y figurent tout ce que les gens veulent négocier, expérimenter ou prêter. Toute offre peut alors être négociée grâce à un système de crédits locaux et de comptes tenus par un organisme central.

Chaque membre dispose d’un compte personnel et d’un carnet de chèques à l’aide desquels il paiera en crédits LETS les biens ou les services dont il aura bénéficié. Il agit comme s’il utilisait un compte bancaire mais il ne dépose aucun argent. Comme avec le chèque bancaire ou la carte de crédit, le système se contente de consigner les informations en enregistrant les transactions qui ont eu lieu.

Les crédits LETS ne sont donc pas des preuves palpables comme les pièces de monnaie, mais uniquement une unité créée d’un commun accord (telle le système métrique), qui sert à mesurer et consigner la valeur d’un service donné. D’ordinaire, la valeur de l’unité LETS est à peu près l’équivalent d’une unité de la monnaie nationale (ex : un franc, un dollar, une lire). On choisit un nom pour cette unité, nom qui fréquemment évoque une caractéristique ou une production locale.

On commet souvent l’erreur de croire que LETS ne fait que mettre en présence deux personnes qui souhaitent faire du troc, c’est-à-dire échanger biens et services deux à deux. Tout l’intérêt du système LETS est de surmonter les énormes inconvénients de ce troc entre deux individus.

Il est rare que deux personnes échangent entre elles, au même moment, les choses ayant exactement la même valeur. L’argent fut inventé pour contourner cette difficulté. Avec LETS, comme avec l’argent, on peut gagner des crédits avec une personne, et les dispenser plus tard avec une autre.

Vous avez besoin de quelquechose existant à LETS, par exemple d’être transporté en voiture jusqu’à Toulouse : choisissez quelqu’un sous la rubrique "transports" de l’indicateur local . Vérifiez le prix que demande la personne dans LETS, et mettez-vous d’accord sur la somme à payer en argent pour les frais d’essence ( LETS peut toujours fonctionner en même temps que l’argent). A la fin du voyage payez l’essence à la personne puis faites un chèque équivalent au tarif indiqué dans LETS, et conservez la trace du paiement sur le talon de votre chèque.

Le chèque est adressé par le payeur au comptable du LETS qui crédite le compte du transporteur et débite le vôtre. Si votre compte est à découvert, aucune importance : d’abord, il n’y a pas d’intérêts à payer, et il n’y a pas de délai de remboursement. À la fin du mois (ou lors de la mise à jour du nouvel indicateur), vous reçevez un relevé de votre compte.

Tous les comptes personnels LETS partent de zéro. Puisque les transactions restent impossibles si tous les adhérents attendent d’être crédités pour dépenser, il faut bien qu’un certain nombre de comptes soient à découvert pour que le système fonctionne (il faut sans doute faire un effort d’adaptation, mais faites la comparaison avec le système bancaire traditionnel qui prête dix fois l’argent qu’il a en dépôt).

PRINCIPES D’ORGANISATION

Un système LETS couvre ses propres frais de fonctionnement. Les personnes du groupe qui établissent l’indicateur et les comptes des adhérents sont payés en monnaie interne fournie par les cotisations d’adhésion et les petites taxes prélevées sur les actifs. Pour couvrir les frais de fonctionnement à régler en francs (par exemple impression et envoi de l’indicateur et des relevés de comptes) les adhérents sont priés de verser une petite cotisation annuelle allant de 25 à 100 francs. Les frais en francs peuvent être réduits si certaines sources de dépenses, telles que l’impression, sont couvertes par des travaux effectués dans le cadre du projet LETS.

Les systèmes LETS se constituent généralement en clubs indépendants ou en associations d’adhérents désireux de négocier entre eux". En France, le statut "Association Loi 1901" est donc le mieux adapté. Le bon sens courant dira que, tout en restant dans la légalité, il est inutile, contraignant et coûteux de s’ériger par exemple en société à responsabilité limitée, vrai surtout en ce qui concerne les systèmes récents. À un stade ultérieur, cependant, il peut y avoir des avantages.

Le comité d’organisation, qui est ouvert à tous les adhérents, coordonne et assume les tâches administratives telles que tenue des comptes, mise à jour et édition régulières d’un répertoire. La responsabilité administrative est toujours exigée, au cours d’une assemblée générale annuelle, un comité consultatif qui contrôle et assure l’efficacité dans la façon d’administrer le projet.

RÈGLES DE BASE

Tout système LETS comporte un certain nombre de règles destinées à stimuler au maximum l’intérêt qu’il présente pour la communauté, à maintenir les bases de son éthique, et à faire fonctionner l’ensemble de manière efficace. Par exemple, voici l’essentiel des règles adoptées par la plupart des systèmes LETS en Grande-Bretagne :

LETS assure un système de comptes en monnaie interne, fournit un échange d’informations, et enregistre les services négociés, au profit de ses adhérents.

Seul le détenteur d’un compte peut autoriser un transfert de crédit à partir de son compte.

Il n’existe aucun intérêt pour les débits ou les crédits.

Tous les comptes commencent à zéro.

Tout membre a le droit de connaître le bilan et chiffre d’affaires des autres membres

Tout membre peut refuser une proposition d’échange.

Les systèmes LETS ne fournissent aucune garantie quand à la qualité, les conditions, ou la valeur des articles négociés.

Les frais d’imposition ou d’assurance afférent à un échange restent sous la responsabilité des adhérents impliqués dans cet échange et non sous celle des LETS.

Les systèmes LETS sont des agences à but non lucratif, les coûts administratifs sont couverts par l’existence d’une "cotisation de frais de services"

Les systèmes LETS peuvent être organisés par tout groupe local, de façon indépendante, mais doivent être gérés démocratiquement et responsables devant leurs adhérents.

AVANTAGES ESSENTIELS DES LETS

Sur une grande échelle les systèmes LETS peuvent apporter aux communautés une variété immense d’avantages.

- AVANTAGES ECONOMIQUES
- Emploi et richesse authentique pour tous.
- Revitalisation de l’économie locale sans apport de capitaux extérieurs.
- Création d’un crédit local, là où il faut et quand il faut.
- Réduction de la fuite de capitaux hors de la collectivité.
- Soutien au commerce local et à l’entreprise, direct et indirect (par exemple l’argent que les gens ont économisé grâce à LETS sera dépensé dans le commerce local.
- Encouragement à la production locale pour répondre aux besoins locaux (par exemple les entreprises peuvent développer de nouveaux marchés puisque LETS les aide à évaluer la demande pour un service spécifique).

Là où les petites entreprises et autres services locaux sont menacés de disparition, où les gens sont obligés de se dépacer, et dépendent des seuls supermarchés pour les services et les produits de base (dont beaucoup ne sont même pas fabriqués en Europe), LETS encourage et soutient l’économie locale.

- AVANTAGES SOCIAUX

- Identification sur le plan local des ressources inconnues ou sous-exploitées.
- Grand catalyseur pour le développement de la communauté par la création de réseaux sociaux et de méthodes inédites de rencontre et de rassemblement.
- Aide accrue aux services sociaux.
- Moyen de prévenir les problèmes économiques et sociaux de la collectivité et des coûts qui s’en suivraient.
- Stimulation de la prise de conscience des problèmes locaux et de la responsabilité individuelle dans la recherche des solutions. Stimulation de l’action positive et de l’estime de soi-même au sein de la communauté.

- AVANTAGES POUR L’ENVIRONNEMENT

- Arrêt du gaspillage des ressources.
- Argent pour recycler, réparer, et financer des projets visant à mettre en valeur l’environnement local.
- Réduction des importations, des dépenses entrainées par les transports, la pollution, l’entretien des routes, l’émission de gaz carbonique, l’épuisement des ressources.
- Encouragement de la productivité locale dans l’industrie, dans le télé-travail, les activités à domicile et de proximité.
- Environnement moins stressant, sans embouteillages et sans voyages épuisants pour aller travailler ou faire les courses en ville.

LETS peut offrir une méthode efficace pour affronter toute une variété de problèmes communautaires en proposant un nouveau moyen de communication et en identifiant les ressources locales pour les attaquer à la source.

Sur une plus petite échelle, LETS peut apporter des avantages uniques dans le domaine humain et social.

Voici quelques exemples :

-> À cause du coût, êtes-vous souvent obligés de retarder l’acquisition de choses dont vous avez vraiment besoin ?

LETS peut aider toute personnes avec de faibles revenus à équilibrer son budget et améliorer son niveau de vie en les faisant accéder à des ressources qui, autrement, dépasseraient ses moyens. Le système permet de rembourser en services de quelque nature que ce soit (qualifiés ou non-qualifiés) par exemple, repasser, faire des courses, conduire, couper les cheveux, donner des leçons ou fournir un article d’équipement.

Des services techniques d’urgence (comme la réparation des plomberies en hiver) ou tout autre service peuvent s’obtenir au moment nécessaire sans s’enliser dans le paiement d’intérêts bancaires. LETS donne accès à un crédit sans intérêts, assorti de possibilités de remboursement très souples. Et aucune garantie n’est exigée.

- > LETS peut procurer toutes sortes de services à bas prix, par exemple :

- travaux d’entretien : plomberie, électricité, entretien des charpentes, isolation permettant de réduire les notes de chauffage, tout ce qui permet des économies à long terme.
- location d’équipement trop cher à l’achat (véhicules à moteur, ordinateurs, outils, lave-linge, vidéos, vêtements empruntés pour une occasion particulière) ou qui n’est pas utilisé très souvent (tentes et matériel de camping, tondeuses, tronçonneuses, bennes, échelles, machines à nettoyer les tapis)
- thérapies que ne procure pas la sécurité sociale : aromathérapie, cours de relaxation, ou ostéopathie pour le mal au dos.
- Toute communauté possède une richesse en talents cachés et en ressources, qui le plus souvent reste inexploitée, sauf en famille ou entre amis. LETS permet aux gens de demander des articles qu’ils veulent acquérir ou emprunter, sans inhibition. Les gens gagnent du crédit en partageant leurs savoir-faire ou en prêtant des articles d’équipement, et des ressources sont ainsi libérées. Socialement, LETS apporte une autre façon de reconnaître les services rendus et permet l’accès à toutes sortes de ressources.

-> Vous n’avez ni parents ni amis dans le voisinage ? Vous vous sentez étranger et vous ne savez pas comment rencontrer des membres de la communauté locale ?

De nos jours, les anciens voisinages et leur athmosphère amicale se raréfient. Mais LETS propose une nouvelle manière de reconstruire les communautés au sein desquelles les gens se connaissent et peuvent s’aider pratiquement dans tous les domaines. Dans un quartier neuf, par exemple, un système LETS peut réunir des gens qui n’ont peut-être pas d’intérêt commun et n’ont aucune occasion de se rencontrer. Grâce à LETS ils peuvent se réunir pour organiser une aide mutuelle et ainsi établir de nouveaux liens.

-> Vous aimeriez travailler à temps partiel, ou sortir le soir, mais faire garder les enfants est trop cher pour vous ?

- "Si je ne pouvais pas confier mon enfant à la garderie locale de LETS, je ne pourrais pas travailler. Si je devais payer en argent, mon travail à temps partiel ne serait pas viable".
- "Faire garder les enfants a contribué à soulager la tension qui règnait dans notre ménage ! Nous avions besoin de nous reposer de temps en temps sans les enfants, de trouver le temps de parler, et l’occasion de sortir de chez nous".

-> Connaissez-vous des chômeurs à la recherche d’un travail tandis que dans le voisinage d’autres personnes ont besoin d’aide ? Pourtant ces gens ne peuvent se rencontrer parce que la communauté ne possède pas les moyens de créer le maillon qui relierait ces personnes en créant ainsi de l’emploi productif ?

Grâce à LETS vous pouvez établir le lien et en même temps créer le moyen d’échange.

-> Avez-vous déjà rêvé de démarrer votre propre affaire ? Mais vous êtes incapable de savoir s’il y a de la demande pour vos services et vous êtes préoccupé par le taux élévé d’échecs que connaissent les petites entreprises de votre région.

Vous pouvez sonder le marché facilement et à peu de frais grâce à LETS.

-> Vous avez un emploi à plein temps mais vous aimeriez mieux exercer plusieurs métiers différents, à temps partiel ?

Que vous soyez écrasé par les responsabilités, ou usé par les besognes ingrates et répétitives, la souplesse et la variété offertes par LETS peut vous permetre un choix personnel. Vous pouvez trouver place dans le système LETS en suivant un plein horaire, ou bien profiter de l’occasion pour utiliser des talents jusque là négligés ; vous pouvez développer votre potentiel ou adapter votre emploi du temps afin de retrouver santé et équilibre dans votre vie professionnelle.

-> Il n’y a pas d’emploi, il n’y a rien à faire dans votre localité ?

Beaucoup de gens hautement qualifiés doivent travailler à temps partiel ou se retrouvent au chômage à la suite de fermeture d’usine ou à cause de leur âge, ou pour d’autres raisons. Quelles que soient les conditions de l’économie environnante, LETS empêche la déterioration de savoir-faire précieux.

Des gens sans formation ni qualification ont beaucoup à tirer deLETS en s’essayant dans divers domaines. Ils peuvent acquérir de nouvelles qualifications en suivant des stages organisés par le système, puis les tester en les mettant en pratique dans un milieu sympathique. L’expérience en responsabilité leur donne plus de confiance en eux-mêmes, et leur fournit un tremplin précieux pour se lancer dans la vie professionnelle individuellement. Ces gens peuvent aussi offrir de nombreux services originaux et précieux et en tirer du plaisir, ou encore ils utilisent LETS pour se créer des amis et développer leurs centres d’intérêt.

Il se peut que peu d’employeurs offrent des situations rémunérées à plein temps ; mais toute localité possède un potentiel. Dans une région touchée par la crise il y a toujours un grand nombre de besoins qui demeurent insatisfaits : travail, argent et ce qui est nécessaire pour survivre. Mais il est d’autres besoins : développement des savoir-faire, activité constructive, sens du but poursuivi et chance d’y participer ; contact social et amitié ; culture et identité locales ; environnement sain ; art, beauté, musique, artisanat, sports, activités qui maintiennent la communauté en vie. LETS nous encourage à identifier les besoins, et à éveiller des talents qui peuvent être la source d’une économie locale florissante.


Commentaires

vendredi 6 janvier 2006 à 11h29

1996 -> 2006 dix ans déja, et l’incertitude économique plane toujours

Les SEL n’ont pas attendu un tsunami pour fonctionner en marge du système économique établi dominant toute l’activité sur la planète.

Mais les SEL sont et ne resteront tolérés qu’à la marge.

Le tsunami économique n’aura lieu que lorsqu’une proposition post-capitaliste -une utopie réalisable- sera disponible, énoncée, diffusée. Le nœud est monétaire.

En attendant, il est possible de confédérer les forces altermondialistes sur une stratégie douce : il faut marginaliser le capitalisme.
C’est exactement, à mon avis, ce qu’ont entrepris les SEL et autres depuis dix ans.

bon courage encore

BJP

Logo de esteb
jeudi 5 janvier 2006 à 18h12, par  esteb

Merci pour l’info. Nous sommes en train de créer une cellule de résistance pacifique pour contrer les effets du prochain tsunami économique. Je vous reviens la dessus

esteb

Brèves

11 juin 2012 - Un site dédié aux infos sur les monnaies complémentaires

http://www.scoop.it/t/social-currencies Une vrai porte ouverte à toute l’info générée par les (...)

18 septembre 2009 - LE SEL du CANTAL : "FOUCHTRA"

Un des SEL du Cantal s’appelle bien "Fouchtra !", tel 04 71 48 62 93(+ Route des Sels) Pour (...)

29 août 2009 - Les selistes et les partenaires du JEU, invités à se mobiliser en cas de pandémie de grippe A

Comment faire ses courses en cas de grippe A(H1N1) ? Où stocker ses provisions ? Qui appeler à (...)

3 avril 2009 - "Voisins solidaires", les uns des autres

Le 25 mars, la ministre du Logement, Christine Boutin, a lancé officiellement l’opération Voisins (...)

17 février 2009 - C’est le moment ou jamais... ! Les S.E.L.

Un livre écrit le siècle dernier , mais plus d’actualités que jamais...La crise... ! Moi pas (...)