L’utopisel

… était réalisable !
vendredi 2 juillet 2004
popularité : 1%

Ils croyaient au Père Noël… ! Au siècle dernier quelques selistes avaient foi en cette utopie "réalisable". Sous la 6ème République, l’adversité, l’organisation rigoureuse et l’action patiente firent du Sociétalisme une étonnante utopie concrète.

Oui, la survie, sur notre planète, est encore précaire et l’archéo-capitalisme maintient, ici ou là, l’esclavage salarial.

Mais la page est tournée,

Les catastrophes nucléaires et industrielles des années dix sont sous contrôle… Le monopole libéral de gestion des monnaies-marchandes est bel et bien aboli. Peu d’anciens se souviennent de la bourse et des banques, de la puissance planétaire et de la déconfiture du dollar US, des frontières qui découpaient le monde en une multitude de chasses gardées.

La page est bien tournée.

Il nous paraît aujourd’hui naturel que chaque être humain reçoive une éducation satisfaisante et vive dignement de ses occupations quotidiennes. Il nous paraît juste qu’au viatique attribué mensuellement à chaque citoyen s’ajoute l’allocation ou la rétribution de son travail en fonction de l’intérêt de son activité pour la collectivité.

À bien y regarder, au tournant du siècle, les LETS puis les SEL furent les seuls foyers réellement révolutionnaires. Pacifiques, solidaires, marginaux, actifs, ils ont instauré les écomonnaies autogénérées et organisé les économies locales autogérées. Révolutionnaires, ils ont ouvert la voie du Sociétalisme.

L’Histoire le confirme à nouveau :
- toute vision sociale divergente constitue une utopie potentielle,
- seuls certains critères caractérisent l’utopie réalisable,
— > celle qui, de toute façon est en train de s’installer pour devenir utopie concrète.

À la fin du vingtième siècle, le seliste était, comme le Rémiste ou le Bobo, un "personnage conceptuel", acteur intermittent et quasi-virtuel d’une vie sociale dépressive.

Après l’élection, en France, des suppôts de M. Lepenultième, vint la 6ème République et l’ultra-libéralisme ultra-chaotique se mondialisa.

La censure de l’internet fut instaurée. Rien n’y fit. L’écoocivisme, écri et diffusé dans la clandestinité se propagea, devint l’idéologie du Projet de Société Universelle.

Pourquoi faut-il toujours que le spectre du fascisme serve de détonateur, de fédérateur, parfois trop tard ? Les associations furent mises hors-la-loi. Un premier club selibataire fut constitué vers l’an 2005 bientôt suivi de nombreux autres. Là convergèrent les énergies citoyennes pour l’organisation logistique de la socio économie solidaire.

Interdit et réprimé, le Parti Social Universel issu du selisme étendit ses réseaux. La résistance s’organisa à partir des territoires européens démocratiques et se mondialisa rapidement sur les champs de ruines hérités du libéralisme.

Enfin, après cinq longues années, le succès politique vint en France pour le nouveau parti Sociétal avec l’avènement de la Première République Ludocratique.

Selistes et selibataires étaient de la lignée des utopistes dont on peut suivre la trace dans la littérature au fil des siècles. Cette fois, l’utopie était réalisable. Ils parvinrent à exprimer une idéologie, à organiser un mouvement et à suffuser pacifiquement la société civile.

Depuis que le Sociétalisme fonde les institutions des Lands Ludocratiques et des Organismes de Régulation Internationale, la Force Publique s’acquitte de ses missions essentielles : maintenir la libre circulation universelle des personnes, des marchandises, de l’information en veillant au bon maintien des voies et réseaux terrestres, maritimes, aériens, spatiaux, hertziens et satellitaires.

Désormais, les selibataires de la première heure sont doucement en voie d’extinction. Comme les anciens combattants de jadis ils sont honorés et congratulés plusieurs fois par an.

Honneur à leur mémoire et bonne vie à tous… !


Toute convergence avec des situations futures sera un effet du hasard mais, qui sait… ! …le Père Noël fait bien les choses s’il est utilement secondé.

BJP - 21/9/03.a - 15/12/03.b - 15/4/04.c - 9/8/04.d


Commentaires

Brèves

19 octobre 2016 - DEMAIN...Le Plan ESSE

Le plan ESSE, un dispositif à hauteur des enjeux écologiques et humanitaires. A retrouver sur le (...)

13 octobre 2008 - Les enfants difficiles : comment leur venir en aide par l’échange d’unités

Non-respect des limites, opposition systématique, agressivité... certains enfants sont enfermés (...)

9 octobre 2006 - Un mois, un million d’euros pour sauver un des derniers journaux un peu libre...

Un mois, un million d’euros Depuis plusieurs mois, Politis travaillait à un plan de reprise. (...)