Une monnaie nommée COCAGNE

by the point...
lundi 20 septembre 2004
par Collectif TRANSVERSEL
popularité : 10%

En dépit du passage à l’euro, une poignée d’irréductibles Toulousains a gardé sa propre monnaie : le « cocagne ». Cet argent virtuel, sans pièces ni billets, permet à tout un réseau associatif d’échanger des biens et des services sans avoir à sortir d’espèces. Utopie ? par Stéphane Thépot

Au pays des « cocagnes » toulousains, on peut échanger des cours d’accordéon contre des travaux de bricolage, le prêt d’une voiture contre une sculpture, etc. « C’est une unité de comptes qui sert de repère, une façon de sortir des limites du troc », explique l’économiste François Plassard, cofondateur de l’association et théoricien de ce qu’il tient pour « la plus grande innovation sociale de ces quinze dernières années ».

Créé voici bientôt dix ans, dans la foulée des premiers « grains de SEL » ariégeois,

Cocagne est un l’un des premiers systèmes d’échange local (SEL) nés en France. L’arrivée de ces monnaies alternatives et associatives, inspirées des LETS (Local Exchange and Trading System) anglo-saxons, fit grand bruit à l’époque. Le tribunal de Foix avait condamné des adhérents du SEL pionnier de l’Ariège, des néo-ruraux d’origine britannique, pour « travail dissimulé ». La cour d’appel de Toulouse a finalement blanchi ces présumés travailleurs au noir. Une victoire que François Plassard qualifie d’historique. La jurisprudence toulousaine a en effet permis l’éclosion de près de 350 SEL en France. « Il doit y en avoir en fait beaucoup plus non répertoriés, commente aujourd’hui l’économiste toulousain. Ce qui n’est pas plus mal. »

Dix ans après cette reconnaissance, l’association SEL-Cocagne existe toujours à Toulouse, sans local ni publicité, quasi clandestine.

François Plassard revendique deux cent cinquante membres actifs. Avec sa compagne Dominique, il tient permanence chaque samedi dans un café du quartier Saint- Aubin pour accueillir les nouveaux, mais s’interdit tout prosélytisme. Pour intégrer Cocagne, il faut vraiment en avoir envie. « Les gens nous disent en arrivant qu’ils avaient vaguement entendu parler de nous mais qu’ils ont mis deux ou trois ans avant de nous trouver », relève le fondateur de l’association, qui plaide désormais pour une structure souple et informelle. La valeur même des cocagnes s’est « démonétisée » au sein de la petite communauté. « Certains sont devenus des amis. Ils n’éprouvent plus le besoin d’émettre des bulletins », constate François Plassard, sans regret. Il préfère mettre en avant la création de « lien social » par l’association, devenue au fil du temps « une fratrie laïque à géométrie variable ».

Au total, plus de six cents personnes sont passées dans les rangs du SEL de Toulouse. Certains ont tenté d’essaimer le modèle mais à l’échelle d’un quartier, comme à Matabiau-Marengo. Un autre SEL se prépare autour d’un groupe scolaire du quartier des Minimes : les potaches de Sciences po ont bien leur propre SEL à l’école !

François Plassard, quant à lui, imagine déjà d’autres expériences  : aider les Toulousains attirés par la campagne à bâtir eux-mêmes leur maison au sein d’« éco-hameaux », et ouvrir prochainement un bar- bibliothèque associatif dans son quartier.

Cet article a été publié par Le Point -remerciements- © le point 07/11/03 - N°1625 - Page 310 -


Informations pratiques

- SEL Cocagne, 6, rue Saint-Aubin, 31000 Toulouse. Tél. 05 61 62 21 33. Les SEL sur Internet

TRANSVERSEL le site de traverse des SEL

S’INSCRIRE ICI sur la liste de diffusion

Et ainsi faire le lien entre Bordeaux-Brive et Toulouse... !!!

Encore une innovation pour les dix ans du SEL COCAGNE...

Accès direct à la page Wiki du SEL Cocagne ICI


Commentaires

Brèves

11 juin 2012 - Un site dédié aux infos sur les monnaies complémentaires

http://www.scoop.it/t/social-currencies Une vrai porte ouverte à toute l’info générée par les (...)

29 août 2009 - Les selistes et les partenaires du JEU, invités à se mobiliser en cas de pandémie de grippe A

Comment faire ses courses en cas de grippe A(H1N1) ? Où stocker ses provisions ? Qui appeler à (...)

3 avril 2009 - "Voisins solidaires", les uns des autres

Le 25 mars, la ministre du Logement, Christine Boutin, a lancé officiellement l’opération Voisins (...)

17 février 2009 - C’est le moment ou jamais... ! Les S.E.L.

Un livre écrit le siècle dernier , mais plus d’actualités que jamais...La crise... ! Moi pas (...)

3 mars 2008 - Un SEL par semaine : Le SEL de DIJON

Le SELlier DU DIJONNAIS ACTIVITES du mois de mars 16/03/2008 à 14:00 La BLé* du mois de mars (...)