SIMPLICITE VOLONTAIRE ET DECROISSANCE A LA VILLE ET/OU A LA CAMPAGNE

Résumé par Elisabeth GUEGAN du texte "Décroissants des champs, décroissants des villes" de Michel BERNARD du S !lence n°332 - avril 2005
vendredi 15 avril 2005
par Elisag
popularité : 14%

Simplicité volontaire : ensemble des actes individuels que je peux faire pour être en cohérence avec mes idées.

Décroissance : démarche collective pour aborder les questions qui se posent et que je ne peux résoudre seul. Elle est donc directement incluse dans la politique.

BESOINS

(du plus vital

aux autres,

tout aussi

insdispensables)

------------VILLE------------ ---------CAMPAGNE---------
—démarche— —individuelle— ----collective---- —individuelle— ----collective----
Respirer : sans air, on meurt en moins de 5 mn Marche, vélo, transport en commun, isoler son logement (- chauffage = - de pollution) Création de zones sans voiture, valorisation des modes de transports doux, réflexion pour limiter les déplacements, contrôle des industries, lutte contre l’incinération des déchets,... Choix du lieu, loin d’un élevage intensif, de vignes, d’une industrie,... Opposition contre l’agriculture intensive.
S’hydrater : sans eau, on meurt en une semaine. Osmose ou pot à eau avec filtre (10 fois plus cher que l’eau du robinet, mais l’eau en bouteille est 100 fois plus chère et enrichit en plus les multinationales. Récupération d’eau de pluie limitée. Régie communale mieux que firme privée : volonté de maintenir une pureté des lieux de prélèvements de l’eau, donc d’une surveillance du plan d’occupation des sols, veiller au bon recyclage de l’eau et donc cela suppose avoir de la surface pour utiliser des procédés naturels. Avoir une politique d’économie de l’eau (pas évident avec le matraquage publicitaire). Collecte d’eau de pluie, installation de toilettes sèches, d’.une phytoépuration, creuser un puits. Quasi autonomie possible si on dispose d’un certain espace. Proposer laphytoépuration à la commune, lutter contre les consommation excessives d’eau (culture intensive, golf, canon à neige,...)
Se nourrir : sans manger on meurt en un peu plus d’un mois. Défavorisé. Relation ville-campagne : jardins collectifs,, jardins solidaires et d’insertion, coopératives d’achat, marché paysans, AMAP, système de porte à porte après commande par téléphone. Pierre Rabhi, entre autres, montre que l’on peut quasiment être autonome si on a une centai- ne de m2 par personne. Avoir une bonne con- naissance des plantes sauvages Démarche d’écovillage, système type SEL pour le partage des produc- tions si on veut être autonome pour certaines cultures comme les céréales.
Se reposer : dernier besoin vital, on en meurt pas forcé- ment vite. 1/3 de notre vie.Démarche très économe ! ---------- ---------- abri bien moins cher qu’en ville Ecovillage
Se chauffer Pour une fois, plus efficace qu’à la campagne ! Connaissance en isolation utile, mais appoint en énergie renou- velable plus difficile. L’immeuble étant le plus économique. Pour l’instant, car en Suisse, l’habitat bioclimatique atteint un tel niveau qu’aujourd’hui, il y a des lotissements au chauffage entièrement passif... Autonomie possible. Création de Syndicats intercommunaux pour la gestion de l’énergie avec mise en complé- mentarité des différen- tes sources d’énergie renouvelables : cogénération bois, solaire, éoliennes,...
Se déplacer Plus économe que la campa- gne... marche à pieds, vélo, transports en commun,... Informer sur l’inutilité d’aller faire ses courses dans les grandes surfa- ces, inciter à habiter proche du lieu de tra- vail, faire vivre le quartier, espaces de vie agréables. -------- Démarche principale- ment collective : obtenir le maintient des tour- née de La Poste, négo- cier avec les épiciers pour remettre en route les tournées, maintien des écoles et établis- sements de santé le plus décentralisé pos- sible,... Promotion des autocars et trains acceptant le charge- ment des vélos, regrou- pement des services et permettre une vie so- ciale de proximité.
S’enrichir socialement Synonyme de solitude et d’isolement, malgré la densité de population qui devrait favoriser les relations sociales... Fêtes d’immeuble et de quartier, SEL,... Souvent plus de liens sociaux qu’en ville, mais souvent aussi liés à des dépla- cements plus importants... Apprendre à échanger entre voisins, créer des SEL.
Se cultiver Carrefour culturel, mais souvent récupéré par la marchandisation... Favoriser les soirées entre copains, les échanges gratuits, les repas collectifs, les promenades,... --------- Favoriser les soirées entre copains, les échanges gratuits, les repas collectifs, les promenades,...

Conclusion

La ville, de par sa densité, bloque de nombreuses pistes de décroissance, mais un habitat trop dispersé à la campagne a un poids écologique certain du fait des nombreux déplacements : le village semble plus propice à la décroissance.

La décroissance est une nécessité si l’on veut que la planète survive... . Et tout est à expérimenter dans ce domaine, encore faut il POUVOIR expérimenter...

Première étape : revaloriser le rêve dans notre société. Il ne coûte rien, ne consomme rien, c’est donc une arme remarquable contre notre société de consommation ! C’est aussi la porte d’entrée de notre inconscient et l’outil pour avancer dans le domaine spirituel.

Quand vous aurez expérimenté, individuellement et/ou collectivement, que cela est donné ou non de bons résultats, il faudra partager.... Et pour communiquer cela : la revue S !lence, ce site et d’autres sont toujours prêts à publier vos témoignages.


Commentaires

Logo de paulo
jeudi 25 juin 2009 à 22h06, par  paulo

Il vient de sortir un bouquin que j’ai acheté et dévoré en une journée : Vivre simplement pour vivre mieux, de Philippe Lahille, chez éd Dangles. Ca aborde la simplicité volontaire de manière très pratique et directe, c’est pas du discours lénifiant et vachement théorique ou utopique, c’est du concret, des trucs à appliquer tous les jours dans tous les domaines de tavie. Bon d’accord, faut déjà être au départ motivé par cette idée, mais sinon le bouquin est top bien fait. C’est le guide pour les décroissants (c’est écrit sur la couverture)
A conseiller à tous ceux qui veulent retrouver une vie saine, simple et bien remplie ! (pas par des trucs matériels, par du sens !!!!)
paulo

Logo de mattderu
vendredi 9 mai 2008 à 06h29, par  mattderu

Bonjour !

J’attire votre attention sur la création d’un groupe et d’un blog pour les habitants de la Creuse (23) en Limousin :

http://decroissance23.fr.tc/

Logo de Cassandre
lundi 16 octobre 2006 à 02h46, par  Cassandre

Je signale ici un forum tout neuf pour échanger sur la Simplicité Volontaire : http://simplicitevolontaire.bbfr.ne...

Brèves

19 juin - DEMAIN...Le Plan ESSE

Le plan ESSE, un dispositif à hauteur des enjeux écologiques et humanitaires. A retrouver sur le (...)

13 octobre 2008 - Les enfants difficiles : comment leur venir en aide par l’échange d’unités

Non-respect des limites, opposition systématique, agressivité... certains enfants sont enfermés (...)

9 octobre 2006 - Un mois, un million d’euros pour sauver un des derniers journaux un peu libre...

Un mois, un million d’euros Depuis plusieurs mois, Politis travaillait à un plan de reprise. (...)