Les cités brulent et s’énervent

by Michel K.
mardi 22 novembre 2005
par Collectif TRANSVERSEL
popularité : 7%

Bonjour, les cités brulent et s’énervent .

Cela fait au moins 30 ans que cela va mal dans les cités est ce étonnant  ??? !!!

Aprés la guerre on a construit des tours et des cités pour loger ou parquer les mal et sans logis. on a préféré l’habitat concentrationnaire et inhumain sans verdure, sans centre, sans convivialité et sans activités ; mais rapportant beaucoup d’argent en terme de loyers futurs .

Les solutions différentes existaient à l’époque comme aujourdhui.

Habitat collectif, auto construction, villes et villages avec centres et activités (travail) adultes enfants et vieux, répartition équilibrée de la population sur l’ensemble du territoire nationnale. mélange harmonieux villes campagnes.

Cependant les décideurs de droite comme de gauche ont laissé l’urbanisation chaotique d’une vingtaine de villes cancérisée le pays, cela crée des ghettos , du chomage de l’insécurité et de nouvelles générations complètement paumées car sans repères sans travail et sans avenir . L’industrie se mécanise ou se délocalise le travail diminue , la main d’oeuvre immigrée amenée par le patronnat pour casser les salaires des indigènes créent des tensions multiples ; les campagnes se vident et sont rachetés par les riches de tout les pays. Les pauvres et les travailleurs ne peuvent plus s’acheter de maisons ou de terres. tout est fait pour appauvrir les peuples et l’esclavagiser avec le salariat et les crédits. les espaces d’autonomie anciennes et récentes se réduisent .

L’economie informelle en Europe et dans le monde se maintient ou se développe en positif, économies alternatives, SEL* , autosuffisance, coompératives locales... ou en négatif : maffias, drogues , banditisme ... d’ailleurs sans l’économie informelle cela irait trés trés mal .

Heureusement avec le clonage et les OGM tout ira mieux :-) d’ailleurs je pense sérieusement à me faire greffer des gènes de méduse pour être fluorescent et des gènes de dauphins pour me diriger sans mes yeux de jour comme de nuit grace à mon futur sonar !

Comme aux pires heures du moyen-âge tout va redevenir payant, les routes, les ponts, les frontirères locales, l’avenir et les astrologues, les sectes, la fin du monde, l’eau est empoisonnée ; les religions se refont la guerre, les dirigeants sont éloignés du peuple ...

Toutes ces révolutions et ces progrés depuis 5 siècle pour retourner à la case départ c’est à désespérer de l’humanité .

Aujourdhui comme hier il éxiste des résistants et des Femmes et des Hommes avec une conscience évoluée.

Mais l’inverse et la bétise sont aussi là.

Résistance et Bonheur sont les 2 mamelles du temps qui passe .

Michel K. de Paris

* SEL : Système d’Echange Locaux


Commentaires

Logo de daqQrAgqaFiPXLYfcP
jeudi 18 octobre 2012 à 21h05, par  daqQrAgqaFiPXLYfcP

C’est bon de partager des moenmts pareils, on est tous le0 dans le meame but et c’est plus facile. Je me souviens de jours d’e9te9 dans l’Allier. Ce n’e9tait pas les pompiers et le sauvetage de vies humaines. C’e9tait pour surveiller les nidifications de sternes pour la LPO. Grande tente au camping sur les bords de Loire et partage de la surveillance, des heures dans la nature, avec une lunette sur pied, compter les oiseaux, inviter les passants ou les vacanciers en canoe9 e0 venir voir les oiseaux de loin, et leur demander de ne pas marcher sur les bancs de graviers de9couverts dans le lit de la Loire car les sternes font leur nid sur le sol, et avec le mime9tisme, on ne voit pas les nids ni les oeufs .Partage des repas . balades Merci Olivier d’avoir re9veille9 ces souvenirs !

Logo de Collectif TRANSVERSEL
mardi 21 février 2006 à 08h54, par  Collectif TRANSVERSEL

Pourriez vous développer votre question ...

Décideurs ? Mais qui décide ? à part les finances ?

C’est une bonne question , pourquoi nous ne sommes pas tous "décideurs"

à suivre .

"Collectif Transversel"

Logo de emilnici@noos.fr
samedi 18 février 2006 à 23h45, par  emilnici@noos.fr

pourquoi tu n’es pas décideur ? c’est ça la question.

Logo de Véritée
lundi 2 janvier 2006 à 22h12, par  Véritée

L’état a construit des HLM, ce qui a permi l’arrivée en masse d’étranger venus pour travailler et ensuite amener leurs familles apres leurs avoir transféré de l’argent ; ces gens installent leur cultures en France (Création de Mosquée en France payé par l’état ; moi je pensais qu’en France il y avait eu une séparation de la religion et de l’état depuis le révolution).Ces étrangers dégradent leurs citées et mettent en place des marchés de produits illicites, l’état paye (enfin,par les împots donc nous) pour remettre a neuf les HLM ,effacer les tags, réparer les cabines téléphoniques..etc........etc.
L’état est donc en parti le fautif, et que fait la population Francaise, elle vote encore Chirac malgrès ses promesse non réalisée (les impots devaient baisser ;aujourd’hui la France est le pays qui a le plus d’împot au monde !!....etc....etc...), depuis la fin de Pompidou, la France est un pays décadent qui ne vaut plus rien a part son Glorieux passé avec Napoléon Bonaparte (sujet qui va être supprimé de l’histoire dans la scolarisation a cause du rétablisement de l’esclavage, mais alors pourquoi ne pas enlever les Espagnol avec les massacres en Amérique,les Romains et les Grecs qui on inventés l’esclavage,l’Allemagne avec Hitler et la liste est longue....)

Logo de Nanisa
mercredi 23 novembre 2005 à 18h18, par  Nanisa

Je suis sensible aux réactions des gens face aux cités qui brûlent, sans toutefois comprendre ce processus de victimisation permanent de ceux qui y vivent.
J’ai passé plus de la moitié de ma vie dans des HLM et j’y ai été heureuse.
Pourquoi ? Parce que j’y vivais en compagnie de gens éduqués et respectueux des autres. Les appartements que j’ai occupés étaient décorés avec chaleur et il y faisait bon vivre. Faut-il exiger l’idéal pour être capable de se comporter idéalement ? Doit-on donner un morceau de terre et une maison de pierre à chacun pour qu’on se souvienne que la personne à côté de nous mérite d’être aimée et considérée ? Que ses biens ont été durement acquis et que leur perte présente un réel traumatisme ? Je m’aperçois que j’ai quitté ces lieux au bon moment. Mon immeuble d’hier est aujourd’hui grillagé et protégé d’un digicode. A qui la faute ? Je réfléchis...

Logo de bouyer alain
mardi 22 novembre 2005 à 23h46, par  bouyer alain

dans les cités , la méthode systémique obtient de bon résultats , mais elle est rare ; cause : les types de reccrutement des travailleurs , ils se ressemble tous , et sontloin de comprendre et de pratiquer la systémique ; j’ai vécu 15 ans en cité , à Nantes , et j’ai pu travailer avec un systémiste québecquois en stage dans le quartier , rapidement et qu’à 2 , nous avons obtenusde très bon résultats ; il y a une doctrine française sur l’action dans les quartier , hérité de la pensée grecquo- romaine , le déductivisme , ledéterminisme , le monadisme , ...( rien que des truc pour mettre le feu , fabriqué des terroristes , ou des autodestructeurs , ) ; et beaucoup de chefs de sels , travailleainsi a leur insu , ils détruisent les sels , les selistes , la vie , ne les laissont pas faire , ils ont besoin de beaucoup de sécurité personnelle pour eux , et ils mettent tout en place pourservir ce manque ; un bon travailleur social , doit être ouvert, nepas avoir peur , faire confiance , êtrte dynamique , et toujours a construire l’avenir ( il faut brûler les comptes rendus ! )
- a ++ alain b 44-85 ( de la vie )

Brèves

28 septembre 2008 - Aux travailleurs du numérique. Changer d’ère ...

Malaise dans la civilisation numérique Par Jean Zin, lundi 15 septembre 2008 Aux travailleurs (...)

13 août 2007 - VOIR et AGIR : des films à la portée de tous

Avec Voir et Agir, ce sont des films mis à la disposition de tous. La diffusion publique des (...)

31 janvier 2007 - Jean ZIN du Causse du LOT

Politique - Sciences - Philosophie Ecologie-politique, ère de l’information et développement (...)

1er janvier 2007 - Statistiques de Transversel

En décembre , nous finissons l’année 2006 en beauté avec plus de 14000 visites. Notre moyenne de (...)

18 novembre 2006 - Un candidat "espérantiste" aux élections présidentielles : pourquoi ?

Cela est une bonne nouvelle. Que l’Esperanto reprenne une place aux niveau national et que l’on (...)