EPISEL : Epicerie Carrefour du troc à Château-Arnoux 04.

samedi 5 octobre 2002
par websel
popularité : 1%

L’atelier d’EPISEL a attiré une vingtaine de selistes, qui étaient intéressés par notre expérience. De nombreuses questions pertinentes nous ont été posées, auxquelles nous avons essayé de répondre le plus justement possible.

Ces questions étaient :
- Pourquoi avons nous un local ?
- Qui le subventionne ?
- Qui vous donne les produits ?
- Comment arrivez-vous à conserver les aliments qui vous sont donnés ?
- Avez-vous une chambre froide ?
- A qui les denrées sont-elles distribuées ?
- Avez-vous augmenté votre plafond de grains à cause de l’épicerie ?
- Fonctionnement de l’épicerie : nombre de jours ouverts ?
- Qui aide au fonctionnement : Salariés ou Bénévoles ?
- Est-ce que certains adhérents arrivent à maintenir le plafond en se servant en plus à l’épicerie ?
- Comment gagnent-ils leurs grains.

A ces questions nous avons donc répondu :

- La gestion des grains de sel de l’Association EPISEL, est assurée par Carrefour du Troc.
- Une grande surface alimentaire nous donne leur surplus. Les denrées récupérées sont conservées dans une chambre froide pour très peu de temps.
- Les usagers d’EPISEL sont obligatoirement adhérents à l’association Carrefour du troc. La source de leur revenus est vérifiée (les minima sociaux qui sont : CMU, RMI, Chômeurs, cas par cas, ou encore familles très endettées ayant de très bas salaires).
- L’apport d’Episel leur est indispensable, ce qui nous a amené à assurer 3 fois par semaine des équipes de récupération et de distribution.
- La liste des bénévoles engagés dans ces échanges est automatiquement communiquer au référent connu de la direction du magasin. Cette liste est évolutive et tout changement doit-être communiqué.
- Au cours de l’année 2001, 30 familles ont bénéficié de ces services.
- Il y a eu : 137 distributions soit 11 par mois, 1589 colis soit 132 colis par mois.
- Les grains de Sel gagnés en Episel, 1500 environ par mois, sont redistribués aux adhérents, en échange de leurs services à l’intérieur du local et à leur participation aux distributions (le ménage, et les repas de l’association). Les colis distribués représentant 3000 grains par mois.
- La charge d’Episel est très lourde, le bénévolat au sein de l’association a tendance à évoluer vers un volontariat qui implique beaucoup plus de temps et de compétences.
- Le local est subventionné en partie par le Conseil Général, une partie par le PDI (Plan Départemental d’Insertion).
- Notre plafond est toujours à 3000 grains, mais depuis la naissance d’Episel, bien des adhérents sont entre moins 4000 et 6000 grains.

CONCLUSION :
- Notre SEL étant un sel très très social il ne peut se permettre de refuser un échange, surtout alimentaire : 80% d’adhérents d’EPISEL sont d’origine étrangère et doivent de ce fait respecter leur culture familiale et leurs usages, et ont ainsi et pour différentes raisons des difficultés à gagner leurs grains.
- Ce problème reste pour nous, dans l’immédiat sans solution.
- Un groupe de travail pourtant s’efforce d’améliorer le système actuel.
- Mais notre épicerie SEL fonctionne, est appréciée par leurs utilisateurs, et malgré certaines difficultés rencontrées, nous continuerons cette expérience.


Vous pouvez vous aussi mettre des textes en lignes , surtout les compte-rendus de ces rencontres 2002... à bientôt Daniel D.


Commentaires

Brèves

23 septembre 2015 - Nos dernières découvertes littéraire en septembre.

Durant ces derniers mois , nous avons reçu plusieurs ouvrages très intéressant en service de (...)

4 mars 2015 - Des Bonnes Nouvelles sur les médias alternatifs.

Pour ce début MARS 2015, Nous venons de recevoir le numéro 95 de l’âge de faire. Un numéro (...)

31 janvier 2014 - Ce mois de janvier se termine ...Avec 2 Bonnes Nouvelles.

Jean Zin , notre philosophe génial a fait paraitre un article très intéressant sur son site : (...)

5 octobre 2013 - Un atelier d’écriture à Plazac dans le 24

(function(d, s, id) var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0] ; if (d.getElementById(id)) (...)

9 août 2013 - ODE au Z.E.L.

Suite à mon envoi d’hier, voici cet Ode au ZEL mise en vers (et contre tous) Diffusion libre à (...)