Découvrez le SEL de la Réunion...

lundi 5 novembre 2007
par websel
popularité : 1%

Et oui , c’est un peu loin de chez nous, mais au détour des chemins internautiques, peut on y découvrir ce qui se passe à plusieurs milliers de kilomètres de notre P.C.

Bonjour à tous,

Depuis quelques mois, des actions sont en cours à la Réunion, avec des soutiens métropolitains, pour tenter de redynamiser l’action des associations citoyennes non subventionnées.

Celles-ci souffrent d’une désaffection sensible du bénévolat qui est leur seul moteur. Cette désaffection a des causes diverses et notamment le grand nombre d’associations et le faible nombre de personnes ayant du temps à leur consacrer.

Une première réponse peut être apportée par le projet TROCSEL PLUS que vous trouverez exposé sur le site http://perso.respublica.fr/trocsel.

Le système d’échange local TROCSEL permet aux individus d’échanger des biens, services et compétences, sans argent, sur la base du troc, avec une unité de compte qui est la minute de travail (la même pour tous les individus, facteur d’égalité et de justice) appelée à la Réunion "grain de sel" ou "gs". Chacun utilise ses compétences, généralement ses loisirs et se fait plaisir en acquérant des gs. On peut ensuite en disposer pour aider des associations ! Ainsi on peut par exemple "travailler une minute par jour " pour une association, en lui versant 1gs par jour. L’association pourra ensuite acquérir des photocopies, bénéficier de la gestion de site web, d’études, utiliser les compétences de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas fonctionner sur un mode uniquement bénévole. Mais le système TROCSEL n’a pas actuellement une étendue suffisante pour fournir tous les biens et services nécessaires aux associations : il faut par exemple louer la photocopieuse ou l’acheter, l’entretenir, avoir de l’encre, du papier, etc... LIVE FORMATION GROOVE intervient pour servir de relais. Le Groupement de Recherches Opérationnelles pour l’Organisation du Vivre Ensemble a pour but notamment d’aider les associations. Mais ses ressources actuelles sont très limitées car constituées uniquement des cotisations des adhérents à LIVE FORMATION GROOVE . Je viens aujourd’hui vous proposer d’apporter votre contribution à cet effort. Si vous êtes imposable, une moitié de votre don vous sera remboursée par l’Etat (pour un montant total de dons inférieur à 6% de votre revenu imposable) et GROOVE vous propose de l’affecter à une ou plusieurs causes de votre choix participant au système. L’autre moitié tombera dans le "pot commun" et GROOVE vous créditera en échange, auprès de TROCSEL, de gs en fonction de votre revenu (de 2gs à 8gs par euro). Si vous n’êtes pas imposable, votre versement va au pot commun uniquement mais la contrepartie en gs est plus élevée (12à 16gs par euro , pour un don annuel limité à 10% de vos revenus) A quoi va servir ce don ? à alimenter des actions au bénéfice de l’ensemble des associations participantes, pour les rendre plus efficaces en faisant jouer leurs synergies. Au delà des services matériels (photocopieuse, mise à disposition de salles ou de matériel) , il s’agit pour elles d’apprendre à collaborer, à partager les ressources et les charges, dans les domaines de l’information, de la communication, de l’organisation de rencontres, de fêtes... Quelles sont les associations concernées par ces besoins de financement alternatif ? toutes celles que l’on peut qualifier de "citoyennes" ,qui ne vivent que de leurs adhérents et qui acceptent de collaborer avec LIVE FORMATION GROOVE et TROCSEL. Actuellement : ATTAC-REUNION : site www.local.attac.org/reunion "organisation d’éducation populaire, tournée vers l’action" qui a pour but de rendre le pouvoir au politique sur l’économique, parce qu’"Un autre monde est possible". ATTAC REUNION antenne nord est hébergée chez LFG depuis 30 mois sur compte de GROOVE qui a assuré des prestations (envoi de fax groupés, reproduction de vidéos, photocopies, envoi de courrier,etc..).

Le café-citoyen CAFECO de Saint Denis (www.respublica.fr/cafeco) a bénéficié de fonds pour achat de documents et de prêt de matériel (magnétoscope) REUNION-EQUITABLE : site www.respublica.fr/reunion-eq... : apprenons à rémunérer justement les produits que nous importons du sud. GROOVE a aidé R-E à organiser la 1ère Journée du Commerce Equitable de l’Océan Indien (avance de trésorerie et mise à disposition d ’une équipe de vidéastes) TROCSEL : http://perso.respublica.fr/trocsel l’’échange sans argent et la solidarité avec les démunis. La comptabilité en gs de TROCSEL et l’animation du réseau seront réalisées avec GROOVE Mais aussi des collectifs : CYBERACTEURS : www.cyberacteurs.org les boutiques solidaires (en association avec ANDINES, membre de la plateforme du commerce équitable) et les cyberpétitions. GROOVE peut servir d’association relais pour les adhérents réunionnais (Collectif CYBERACTEURS-REUNION en cours de création, email : cyberacteurs974@caramail.com ) et servir de pépinière pour les boutiques solidaires ou relais solidaires à créer, en collaboration avec TROCSEL et avec d’autres associations ou structures coopératives comme la banque associative alternative "NEF" (www.lanef.com) dont la création d’une antenne réunionnaise pourrait découler (collectif NEF-REUNION à former). YHAD : www.yhad.org , portail de réflexion sur les mondes possibles, l’un des "think tank" impulsé par des membres d’attac et d’autres acteurs associatifs FOSOMO : les associations citoyennes de la Réunion ont voulu expliquer le "forum social mondial de Porto Alegre" , au Brésil et ont organisé leurs caravanes et leur forum à Saint Leu le samedi 2 Février ( http://perso.respublica.fr/fosomo). GROOVE a participé au financement (lieux de réunion, banderoles, photocopies) SOLIDARITECH-REUNION (email : solidaritech974@caramail.com) : récupération de technologies d’information et de communication à l’usage des associations de la Réunion, de l’Océan Indien et d’Afrique sub-saharienne. et à venir, en fonction des initiatives : SLOWFOOD (www.slowfood.it) , la défense des traditions en matière alimentaire ou l’altermondialisation du plaisir gustatif !. les associations de l’océan indien qui , avec Réunion-Equitable, vont tenter de monter des actions de promotion du commerce équitable dans la zone des associations de métropole qui pourraient participer à des actions communes, notamment édition et diffusion sur l’Europe francophone de petits livres basés sur des expériences réunionnaises (la JCEOI pour commencer) des associations locales existantes ou à créer s’insérant dans le réseau TROCSEL/GROOVE pour lutter contre la précarité, favoriser le recyclage des matériaux, des objets de récupération (dont le matériel informatique ou le mobilier réformé), le développement autocentré, les formations aux citoyens, etc.... vous trouverez ci-joint les présentations de LIVE FORMATION, de GROOVE et un formulaire pour envoyer votre don, que vous pourrez reproduire et faire circuler parmi vos connaissances. Voir également sur le site du CAFECO les pages provisoires de GROOVE avec des propositions pratiques pour les associations et les individus. pour tout renseignement complémentaire sur groove : live.formation@guetali.fr Le conseil d’administration, le personnel, les stagiaires de LIVE FORMATION GROOVE et les associations participantes se joignent à moi pour vous remercier de bien vouloir accorder un peu de temps à examiner ces propositions.

Jean-Marc TAGLIAFERRI Président de LIVE-FORMATION GROOVE gsm 0692029271 contact : live.formation@guetali.fr tel 0262293355 fax 0262291763 ou tagliaferri@respublica.fr


Alors avec la présentation de ce SEL réunionnais...cela nous montre que les idées font leur chemin ...

à bientôt pour visiter le CAFECO...version Trocsel...

et bon voyage pour découvrir les offres et demandes en ligne....

Daniel D. (voyageur de l’internet...)


Commentaires

Logo de TAGLIAFERRI Jean-Marc
mercredi 25 octobre 2006 à 14h33, par  TAGLIAFERRI Jean-Marc

Salut à touTEs

Bien obsolète tout cela.
Trocsel est mort faute de combattant bien que certains tentent une résurrection depuis quelques mois, mais toujours avec les mêmes errements.
Personnellement j’ai laissé tomber le côté "scout" qui n’intéresse personne sauf quelques "bobos" qui n’y cherchent qu’un moyen d’occuper leur ennui.

Avec quelques autres personnes, nous sommes en train de lancer un nouveau SEL à la fois local, régional, national voire mondial. Il est basé sur un site web www.e-dons.org qui est le démonstrateur d’un système philosophique et économique (sociétalisme et écosociétalisme) développé depuis 2003 par un groupe de travail international (GRESSO) et qu’on pourra trouver sur le site www.societal.org.

Le site est techniquement un projet de l’Association de Coopération Sociétale qui y a déjà investi, depuis 18mois, 3000 euros plus des centaines d’heures de travail (écriture des cahiers des charges, confection du site, tests ....encore en cours)

Basé sur le travail censé avoir une valeur uniforme pour commencer (dans un système réel il y aurait des "correctifs" fonction del’utilité sociale de l’activité proposée à l’échange), la "monnaie" est émise lors de la CREATION du produit à échanger quand il est mis à disposition sur le site.

Lors de l’achat, la monnaie (appelée Merci Me) est DETRUITE. Une quantité de monnaie supplémentaire est détruite via la Contribution sociétale de 50% de la transaction. Elle doit permettre de détruire l’excédent de Mercis distribué par les "services publics" (incluant tous ceux qui bossent pour faire fonctionner le site et les lieux d’échange physiques appelés "socioboutiks" (qui "imbordent" les produits du monde capitaliste encore nécessaires.... nous sommes dans le monde réel, pas dans une utopie virtuelle !). Elle doit aussi permettre de détruire les Mercis distribués au titre d’un revenu minimal d’existence servi à tous les participants actifs au site, regroupés par "écoozones" autogérées.

La présence d’associations citoyennes dans le système sociétal permet de recueillir des dons en monnaie et de bénéficier des déductions fiscales (66% en France) ce qui permet de tripler les ressources en euros disponibles à dépense égale, pour financer les achats dans le monde capitaliste et en faire bénéficier ceux qui valorisent leur temps, et notamment ceux qui ont le moins de ressources en euros.

A titre d’exemple, quelqu’un qui consacrerait 300 euros par mois à des dons et déduirait donc 2400 euros de ses impôts, pourrait acheter pour 120 euros mensuels de biens et services (pour une charge financière nette de 102 euros = 34% de 300) et permettrait à 2 RMIStes de se partager les 180 euros restant (à supposer qu’ils ne bossent pas dans le système, il leur suffirait de donner 50 euros chacun environ pour bénéficier de 140 euros d’achat chacun).

Si on garde un ratio plus proche du rapport national (entre les RMISTES et les personnes imposables), on pourrait théoriquement faire qu’un RMISte obtienne un pouvoir d’achat proche du SMIC pour une activité équivalente. Ne réclamons pas de l’Etat une solidarité qu’il ne sait plus donner, mais utilisons les outils existants pour la lui imposer !

JMT

Brèves

11 juin 2012 - Un site dédié aux infos sur les monnaies complémentaires

http://www.scoop.it/t/social-currencies Une vrai porte ouverte à toute l’info générée par les (...)

18 septembre 2009 - LE SEL du CANTAL : "FOUCHTRA"

Un des SEL du Cantal s’appelle bien "Fouchtra !", tel 04 71 48 62 93(+ Route des Sels) Pour (...)

29 août 2009 - Les selistes et les partenaires du JEU, invités à se mobiliser en cas de pandémie de grippe A

Comment faire ses courses en cas de grippe A(H1N1) ? Où stocker ses provisions ? Qui appeler à (...)

3 avril 2009 - "Voisins solidaires", les uns des autres

Le 25 mars, la ministre du Logement, Christine Boutin, a lancé officiellement l’opération Voisins (...)

17 février 2009 - C’est le moment ou jamais... ! Les S.E.L.

Un livre écrit le siècle dernier , mais plus d’actualités que jamais...La crise... ! Moi pas (...)