expériences monétaires alternatives en Europe

Deuxième partie (suite)
lundi 30 décembre 2002
popularité : 15%

Les participants, issus des pays suivants : Espagne, Italie, France, Pologne, Hollande, Allemagne, se sont séparés en 2 ateliers

Atelier : Reconsiderer l’argent : expériences monétaires alternatives en Europe

Les participants, issus des pays suivants : Espagne, Italie, France, Pologne, Hollande, Allemagne, se sont séparés en 2 ateliers

1) Margrit Kennedy, économiste allemande de Lebensgarten, anime un atelier sur la monnaie fondante( demurrage)

Le système monétaire international n’est pas durable : 97% de l’argent correspond à de l’argent spéculatif et seulement 3% correspond à de l’économie réelle avec une monnaie devenue la marchandise la plus rentable du système A partir de l’exemple de la nature, dans laquelle toute chose s’arrête de croître tôt ou tard, elle compare notre système économique actuel à un cancer ; la logique actuelle du système qui exige une productivité et une rentabilité allant toujours crescendo, devrait aboutir à terme à la destruction de notre civilisation, comme le prolifération anarchique des cellules cancéreuses conduit à la mort de l’organisme. Elle pense qu’il est urgent de mettre en place d’autres systèmes monétaires qui pourront prendre le relais en cas d’effondrement du système monétaire principal. Elle pense que le niveau idéal est le niveau régional(le local est trop petit et le national trop grand).

De façon générale, elle nous démontre chiffres et tableaux à l’appui, que 40% d’intérêts rentrent dans le prix des produits que nous achetons :
- à chaque niveau, les entreprises répercutent le prix de l’intérêt sur leur clients immédiats.
- 80% de la population paie plus qu’elle ne reçoit
- 10% reçoivent beaucoup plus qu’ils ne pourraient jamais dépenser même en ayant plusieurs vies

Elle nous explique comment est constitué l’intérêt financier :

- La prestation de la banque coûte 1,7¨%

- L’assurance coûte 0,8%

- L’incitation à l’épargne (retour à l’épargnant) : 3à 4 %

- L’ajustement à l’inflation peut varier en moyenne entre 1, 5 et 3%

Dans la pratique des systèmes monétaires sans intérêts ( Interest free banking), la rémunération de la banque, l’assurance et l’ajustement à l’inflation restent les mêmes mais le retour vers l’épargnant disparaît.

Sous l’influence de Sylvio Gesell, à WÖRGL, en Autriche, une expérimentation de monnaie fondante a été menée ( en 1932/ 33). Chaque mois, l’argent local devait être tamponné pour continuer à avoir cours (1% du montant étant prélevé chaque mois) ce qui a créé un circuit local forcé : l’argent changeait de main 476 fois en moyenne par an.

Les conséquences de cette circulation monétaire forcée furent la diminution de 60% du chômage et l’augmentation de 35% du revenu des impôts, ce qui a permis à l’investissement public de croître d’autant

Margrit explique aussi qu’elle travaille actuellement à Berlin, pour mettre en place une monnaie communautaire sans intérêt : sur le principe de la relance keynésienne, une somme d’argent est donnée au départ, puis cet argent perd chaque année 6% de sa valeur, ce qui permet d’accélérer sa circulation et d’éviter sa stagnation. Pour éviter le gaspillage de l’énergie et l’augmentation des déchets, la communauté doit ensuite orienter l’usage de cet argent de telle sorte que ce ne soit pas la consommation qui augmente mais bien l’échange communautaire de liens et de services.

2) Le 2° atelier portait sur la libération de l’argent . Il était animé par Henk van Arkel, membre du LETS d’Amsterdam, participant actif du chantier Monnaies sociales de l’alliance pour un monde responsable, pluriel et solidaire.

Le chantier "Monnaies sociales" fait partie du pôle socio économique de l’alliance . L’Alliance 21 est un réseau informel constitué de personnes, organisations et institutions. Elle est née dans le mouvement contre la globalisation et pour l’émergence d’une société civile mondiale. L’Alliance souhaite répondre à la nécessité d’articuler action et réflexion. Elle fonctionne par Chantiers qui sont des groupes internationaux de réflexion et de propositions sur les grandes questions de société. Le Pôle Socio-économique de l’Alliance en regroupe une vingtaine. Avec comme outil principal les forums électroniques, chaque chantier a donné naissance à un cahier de propositions et de rencontres physiques des acteurs.

Henk van Arkel part de l’idée que l’argent est kidnappé par le système néolibéral actuel et qu’il doit être libéré. En particulier, sa libre création doit être restituée aux citoyens et on devrait avoir autant d’argent qu’il y a de richesses créées. Au contraire, dans le système actuel il y a à la fois surproduction économique et rareté monétaire.

Henk pense qu’il est important de relocaliser l’économie et la création monétaire et de créer des circuits courts qui permettent aux consommateurs de s’impliquer dans la chaîne de production / distribution. En effet, il est plus facile, dans un territoire géographique réduit, de co-construire l’intérêt général en mettant ses intérêts immédiats en veille. Une telle stratégie coopérative « gagnants-gagnants » ( ou jeu à somme positive) permet de sortir de la logique économique guerrière actuelle, ou des parts de marché ne se prennent qu’au détriment d’autrui.

"Le choix qui consiste au nom du fétichisme monétaire, au motif qu’elles sont sans monnaie officielle, à interdire à des personnes de produire et d’échanger, est à la fois inhumain et irresponsable " avançait Patrick Viveret en écho, dans son rapport "Reconsidérer la richesse" Henk expose plusieurs expérimentations qui ont lieu actuellement en Hollande, en Indonésie et au Brésil Plusieurs systèmes ont été conçus avec les producteurs et les consommateurs, et permettent grâce à une mixité financière organisée( monnaie officielle et monnaie locale), de démultiplier les offres et les demandes.
- La monnaie officielle sert à se procurer matière première, machines, et aux autres investissements qui ne sont pas dans les possibilités du groupe.
- la monnaie locale sert à valoriser toutes les productions et échanges propres au groupe qui l’utilise.

le modèle des transnationales En prenant le circuit monétaire des transnationales comme modèle, Henk présente le système élaboré avec les paysans sans terre du Brésil et par plusieurs communautés urbaines Les transnationales ne font pas circuler de l’argent réel entre toutes leurs filiales mais utilisent un simple jeu d’écriture :ce capital interne n’est converti que lorsqu’il sort du trust ; elles font ainsi d’importantes économies car nous avons vu que le coût de l’argent se répercute sur le coût du produit final ( les simples intérêts répercutés peuvent augmenter son prix de plus de 40%)

Henk invite les citoyens consom’acteurs à se regrouper pour construire des cercles de production et d’échanges sur ce modèle : il a lui-même contribué à lancer des multinationales citoyennes ( Citizens- Multi-National).


En Conclusion Ces nouvelles formes de systèmes financiers participatifs accompagnent un besoin croissant de retrouver localement un pouvoir créateur et s’associent de plus en plus aux expressions de démocratie participative, en créant un outil d’intérêt collectif

Ce travail a été mis en ligne sur le site transversel par daniel delarasse (anonymeDDD)le 30 déc. 2002


Commentaires

Logo de ZXRmfcuMVBvDVTKsn
dimanche 26 février 2012 à 20h53, par  ZXRmfcuMVBvDVTKsn

La premiere fois que Francois Miquet-marty avait fait son etude avec le cenmslseat en categorie ce n’etait pas pour Viavoice mais pour LH2. Je le sais j’ai utilise son livre L’ideal et le reel pour mon memoire.

Logo de Jean-Louis
vendredi 20 février 2004 à 22h06, par  Jean-Louis

Merci Margrit Kennedy,
On aimerait que vous continuiez le travail que vous aviez commencé avec les Editions Vivez Soleil car nous manquons cruellement en France de personnes comme Helmut Creutz et d’autres pour actualiser la pensée de Silvio Gesell.
Au nom de Belcampo, je vous fais mes remerciements, en espérant vous voir à notre prochaine réunion annuelle.
Jean-Louis Magnol

Brèves

23 septembre - Nos dernières découvertes littéraire en septembre.

Durant ces derniers mois , nous avons reçu plusieurs ouvrages très intéressant en service de (...)

4 mars 2015 - Des Bonnes Nouvelles sur les médias alternatifs.

Pour ce début MARS 2015, Nous venons de recevoir le numéro 95 de l’âge de faire. Un numéro (...)

31 janvier 2014 - Ce mois de janvier se termine ...Avec 2 Bonnes Nouvelles.

Jean Zin , notre philosophe génial a fait paraitre un article très intéressant sur son site : (...)

5 octobre 2013 - Un atelier d’écriture à Plazac dans le 24

(function(d, s, id) var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0] ; if (d.getElementById(id)) (...)

9 août 2013 - ODE au Z.E.L.

Suite à mon envoi d’hier, voici cet Ode au ZEL mise en vers (et contre tous) Diffusion libre à (...)