Il est Interdit d’Interdire

mardi 25 janvier 2005

Il est Interdit d’Interdire Censure et Répression

par le Docteur Erick Dietrich et et Stéphanie Griguer

Ce livre offre quelques pistes de réflexion pour tenter de mieux comprendre pourquoi la femme est encore reléguée au second plan, pourquoi la sexualité est encore tabou, pourquoi on censure les chercheurs qui œuvrent pour notre santé et pourquoi les médias nous poussent à la paranoïa. Cet ouvrage tente aussi de décrypter les moyens qu’utilisent la censure et la répression pour entraver insidieusement nos libertés fondamentales et nos sentiments identitaires. Aujourd’hui, on ne peut plus laisser dire qu’un écrit ou qu’une création tourmente la conscience collective parce qu’il touche à des interdits et des tabous et donc que la censure doit s’appliquer. C’est la censure qui en tant que telle tourmente la conscience collective en infiltrant de la culpabilité et des tabous. A l’heure de la mondialisation tous azimuts, de la défense éclairée de la démocratie, la journaliste Stéphanie Griguer et le docteur Erick Dietrich ont associé leur expérience et leur plume en collaboration avec Maître François Xavier Kelidjian pour analyser sous le regard journalistique, judiciaire et psychologique l’utilisation de la répression et de la censure en France.

Deux notions qui de prime abord semblent hors sujet dans une démocratie. Depuis les années 90, dans les démocraties Européennes, une certaine forme de répression morale et psychique s’est installée. Au nom des bonnes mœurs, du protectionnisme d’Etat ou du politiquement correct, on empiète sur la liberté de penser, de parole et d’opinion. La psychose ambiante générée par les attentats ne fait qu’accélérer cette évolution et justifie la mise en place de mesures de contrôle de plus en plus strictes. Dans ce livre détonant, en s’appuyant sur les interviews menées par Stéphanie Griguer, Erick Dietrich analyse comment on passe de la censure à l’autocensure sans même le réaliser, comment la censure et la répression se sont taillées une place de choix dans notre démocratie et qui en sont les principaux bénéficiaires. Sans tomber dans les clichés et le politiquement anti-correct, les auteurs dénoncent l’utilisation abusive de la censure et de l’autocensure qui est mise en place insidieusement par une certaine forme de gouvernance : qu’elle soit politique, judiciaire, médiatique ou sociale. Cet essai a la volonté d’ouvrir le dialogue et de réveiller l’esprit critique. Et c’est tant mieux, car de la censure à l’autocensure, de la liberté d’opinion et d’expression à la pensée unique, il n’y a qu’un pas, à ne pas franchir…

Erick Dietrich est Docteur en médecine, sexologue, psychosomatoanalyste et victimologue formé au Centre International des Sciences Criminelles et Pénales. Directeur de recherche et d’enseignement, il est coach spécialiste en stratégies de la communication. Il est persuadé qu’aujourd’hui, l’autocensure ambiante marque le signe d’un contexte historique prérévolutionnaire.

Stéphanie Griguer est journaliste reporter, après des études de Droit et de Psychologie, une expérience dans l’Education Nationale, des reportages à l’étranger, elle s’est formée au journalisme dans les diverses rédactions de Radio France et collabore régulièrement à des émissions sur France Inter. Une passion qui nourrit son désir de "toucher" ses contemporains.

Il est Interdit d’Interdire – Censure et Répression 296 Pages – 19 € Coll/Genre : COGITO®