Mettre en valeur l’agriculture en Afrique.

mercredi 4 juin 2008

L’Afrique de l’Ouest en particulier, depuis bien des années a évolué, mais une chose d’important a été évité ou du moins laisse a plus tard.

Conscient de cette opportunité, de ce qu’elle peut apporter à un peuple, l’Afrique de l’ouest reste toujours aussi pauvre alimentairement, écologiquement, environnementalement, aussi il faut le dire, qui sont les bases fondamental de notre société. Des milliards de milliard de dollars, ou euro ont été injecté dans notre continent. visant des domaines qui étais forcement pas les premières à faire dans un pays ou rien me pousse, me comprend, ou me sais l’interprété.

Nous félicitons l’éducation pour tous initiés par différents gouvernants dans la sous régions, nous sommes favorable a une éducation de mase, car nous avons grand besoin de personne qui sache ce qui doivent faire et quand il faut le faire. L’Afrique regorge de cerveau potentiel, remplis de créativité, et d’initiative rurale et communautaire. Il est de notre droit de savoir et de comprendre pour mieux agir, et pense mieux.

Mais une question une prend toujours la tête ou comme le dire me reste dans le ventre. Je ne sais pas comment le comprendre mais je pense vraiment qu’il doit t’y avoir des explications a nous donnés sur certaine de nos questions.

1. pourquoi depuis l’indépendance des pays sous développer, l’ont na pas puis voir maître des projets d’auto alimentations ?, ou bien des projets d’aménagement des barrages irrigués pour lance l’agriculture alimentaire (vivrière) ?

2. pourquoi nous devons cultives le coton pendant que nos greniers sont vide ?

3. pourquoi aujourd’hui en 2008 nous sommes confortés à un problème de nourriture ?

4. depuis quand a commence l’importation du riz et autres aliments vers l’Afrique de l’Ouest en particulier ?

5. quel évaluation ferions nous ci toutefois nous avions mise en avant l’agriculture vivrière sur le marche international ?

Voila un peut mes questions quand ta savoir d’où et comment cela a-t-il puis passe sous les yeux de nos différents gouvernent, car il faut aussi le dire, qui n’ont caisse depuis l’indépendance de ce combattre en eux pour un OUI ou un NOM. Favorisant la fragilité grandissante de notre continent.

L’agriculture pour nous la nouvelle génération, et conscient de nos réalité, nous voulons a tous pris atteindre une auto suffisance alimentaire pour nos communautés rurales et le pour le bien des populations locales. L’alimentation devient de plus en plus un sujet très grandissant en Afrique, de jours en jours un (1) millier d’Africain meurt de faim ou de soif. De jours en jours, le care de la population Africaine ne mange pas à sa faim. De grandes questions et de grandes inquiétudes pour notre avenir. Ci nous me voulons pas finir dans les mains de certaine mercenaire, nous devons faire, ou du moins copié la politique du Sénégal en matière d’agriculture.



Navigation