ACTION POÉTIQUE 11 septembre dans la poésie : un livre pour tous

lundi 8 septembre 2003

ACTION POÉTIQUE 11 septembre dans la poésie : un livre pour tous. lundi 8 septembre 2003, par Daniel D.

Des millions d’attentats poétiques seront commis en libérant des livres

Parce qu’un livre est synonyme d’échange avec le monde, en ce jour du jeudi 11 septembre 2003, munissez-vous d’un livre, un livre que vous aimez et qui a changé votre regard sur le monde. Ecrivez-y une dédicace,

Jeudi 11 septembre 2003 à 14h46 (heure GMT).

Des millions d’attentats poétiques seront commis en libérant des livres

Parce qu’un livre est synonyme d’échange avec le monde, en ce jour du jeudi 11 septembre 2003, munissez-vous d’un livre, un livre que vous aimez et qui a changé votre regard sur le monde. Ecrivez-y une dédicace,

un petit mot, votre adresse ou un dessin . et libérez-le ! Sur la voie publique ou sur un banc, dans le métro ou dans un café. à la merci d’un autre lecteur.

Une façon de transformer cette triste date, une façon de dire au monde ce que vous pensez et ce que vous voulez dire. A New York, Bruxelles, San Francisco, Paris, Florence, et ailleurs.Un peu partout dans le monde, ce JEUDI 11 SEPTEMBRE 2003, des milliers d’individus anonymes, penseurs, artistes, écrivains, toutes croyances et confessions confondues, sur la place publique, libéreront un livre aimé, pour le partager avec d’autres. Ce jour là, libérer un livre, c’est en trouver un autre.

Un livre est un symbole de liberté, de partage et de tolérance. Les livres du 11 septembre sont des livres importants pour nous, des livres qui ont changé notre regard sur le monde. Ils ne sont pas à vendre. Ces livres pourront monter jusqu’aux plus hautes sphères : entre

vous ou moi et l’être le plus puissant de la planète n’a-t-on pas coutume de dire qu’il n’y a finalement que 7 intermédiaires ? C’est cette échelle que ces livres pourront gravir. Ces livres pourront également descendre de là où ils viennent : dans la rue, dans le cour des hommes et des femmes quelconques qui habitent la planète. C’est pourquoi nos commandos sillonneront les villes afin de distribuer ou simplement déposer les livres dans les endroits les plus insolites : prisons, asiles de nuit pour sans-abri, hall des gares, hôpitaux, ministères, ambassades, etc... Nous invitons tout un chacun à oser et imaginer les modalités les plus originales, les lieux les plus imprévisibles.

Le 11 septembre était un condensé de négativité jusqu’aujourd’hui. Transformons le en une journée de lumière, de don, de créativité, de partage, de sourire, d’émotion intense et positive. Non seulement négative cette date, pour toutes ces conséquences, mais presque devenue tabou. La monstruosité ne peut rester tabou, au risque qu’elle nous dévore ! S’il est capable de tant de haine, de tant de destruction, de tant de cruauté et d’abus de pouvoir, pourquoi l’homme ne serait-il pas capable de créativité et de générosité ? Cela passera par l’Art et la Poésie, par des livres, cet espace-temps irremplaçable pour créer une brèche dans nos consciences et parfois révolutionner nos vies.

IMPORTANT : Les créateurs de cet attentat poétique souhaitent voir cet acte partagé par le plus grand nombre d’individus, sans souci d’âge, de qualité ni d’appartenance . C’est pourquoi ils refusent de se mettre en valeur. C’est pourquoi ils agiront ce jeudi 11 septembre 2003 comme tout

un chacun. C’est pourquoi ils considèrent essentiel le fait de rester anonymes.